Au sujet du PCGR

Le PCGR constitue la mesure prise par le Canada à la suite du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone, un traité international conçu pour protéger la couche d’ozone contre les substances appauvrissant la couche d’ozone, comme les chlorofluorocarbures (CFC) et les hydrochlorofluorocarbures (HCFC), qui sont utilisés dans les appareils de climatisation et de réfrigération. Les réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone sont également des gaz à effet de serre puissants; par conséquent, les avantages du PCGR sont sur deux plans, la protection de la couche d’ozone et le climat.

Établi par l’Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération (ICCCR) (en anglais) et parrainé par l’industrie canadienne de la réfrigération et de la climatisation stationnaires, le PCGR est l’une des mesures les plus efficaces découlant de cette initiative environnementale mondiale.

Le PCGR est un programme de protection de l’environnement primé qui a pour but l’élimination écologique du surplus de réfrigérants de l’industrie de la réfrigération et de la climatisation stationnaires.

En 2007, le PCGR a été reconnu à l’échelle internationale lorsqu’il s’est vu décerner le Best-of-the-Best Stratospheric Ozone Protection Award (en anglais) par l’Environmental Protection Agency des États-Unis (US EPA).

Le succès connu par le PCGR jusqu’à ce jour est le résultat de l’engagement envers l’environnement et du leadership démontrés par tous nos intervenants, et du dévouement de notre Conseil d’administration.

Le compteur ci-dessous montre certaines réalisations du PCGR en matière d’environnement à ce jour :

Le potentiel d’appauvrissement de la couche d’ozone (PACO) d’un composé chimique consiste en la quantité de dommage qu’il peut infliger à la couche d’ozone. Ce compteur montre la réduction des émissions de substances appauvrissant la couche d’ozone (SACO); c’est là le résultat direct des réussites du PCGR pour ce qui est de ramasser et de détruire de manière sécuritaire les réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone.