Pourquoi le PCGR est important

La couche d’ozone de la Terre protège la planète contre les effets néfastes du rayonnement ultraviolet (rayons UV) du Soleil. Les chlorofluorocarbures (CFC) et les hydrochlorofluorocarbures (HCFC), une famille de produits chimiques artificiels, utilisés traditionnellement dans les climatiseurs, les réfrigérateurs, les mousses, les solvants et d’autres produits, constituent une cause importante d’appauvrissement de la couche d’ozone.

Les CFC et les HCFC ne se dissocient pas dans la basse atmosphère. Une fois émis, ils réalisent une ascension jusqu’à la stratosphère, sont dissociés par le rayonnement ultraviolet et, en dernier lieu, émettent du chlore, qui détruit la couche d’ozone stratosphérique.

Depuis 1985, la communauté internationale prend des mesures pour réduire et, éventuellement, éliminer la quantité de substances appauvrissant la couche d’ozone (SACO) rejetée dans l’atmosphère. En 1995, on a supprimé la production et l’importation de CFC au Canada et dans les autres pays industrialisés. En vertu du Protocole de Montréal, on supprimera progressivement la production et la consommation de HCFC dans les pays industrialisés au cours des trois prochaines décennies.

Le Protocole de Montréal

Le Protocole de Montréal est un traité international conçu pour éliminer et/ou réduire considérablement plus de 100 substances appauvrissant la couche d’ozone (SACO) connues. Le programme exige que toutes les nations participantes rendent compte de la production annuelle des produits chimiques inscrits. De plus, l’importation et l’exportation de ces matières font l’objet d’une surveillance. Le Protocole est le premier accord environnemental dont la participation universelle a atteint 196 parties. Actuellement, l’attention passe des gaz originaux, comme les chlorofluorocarbures (CFC), à leurs gaz de remplacement, connus sous le nom d’hydrochlorofluorocarbures (HCFC) et d’hydrofluorocarbures (HFC). En 2007, les gouvernements ont accepté d’accélérer le gel et la suppression progressive des HCFC, expressément en raison de leurs impacts sur le climat. L’attention se porte maintenant sur les HFC. Une mesure rapide visant à bloquer et à réduire annuellement les émissions, tout en promouvant des solutions de rechange immédiatement réalisables, pourrait entraîner une réduction des émissions d’HFC à moins d’une gigatonne d’ici 2050.

Le défi pour le Canada est d’éliminer l’utilisation de CFC et, éventuellement, d’HCFC, et de s’assurer que les stocks actuels son piégés de nouveau de manière sécuritaire et éliminés de manière écologique.

Appel à l’action

Les réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone sont utilisés dans les systèmes de climatisation de grandes dimensions et les systèmes de réfrigération commerciale (comme ceux qui se trouvent dans les supermarchés). Les industries qui utilisent des réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone doivent se charger de gérer l’élimination des surplus dans leurs stocks.

Compte tenu de ce défi environnemental, on a établi le Programme canadien de gestion des réfrigérants (PCGR) comme organisation de responsabilité élargie des producteurs (OREP) dans le but de fournir une solution écologique pour l’élimination des surplus de réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone.

Le Programme canadien de gestion des réfrigérants est un partenariat entre les fabricants, les importateurs, les régénérateurs, les entrepreneurs et les grossistes de l’industrie canadienne de réfrigération et de climatisation. Le PCGR bénéficie de l’appui solide d’Environnement Canada au gouvernement fédéral, des ministères provinciaux de l’Environnement et des Ami(e)s de la Terre Canada.

Comment puis-je contribuer?

Témoignage
"À titre de membre fondateur du programme, j’ai toujours cru que l’industrie devait jouer un rôle de chef de file dans la préservation de l’environnement. Les responsables du PCGR et nos fournisseurs de services ont rendu facile notre participation au programme, puisqu’ils sont toujours très disponibles, d’un grand soutien et obligeants lorsqu’ils traitent les questions que nous soulevons.".
~ Tom Boutette, Boutette & Barnett Trade Distribution

Retour au programme >>